Sélection TV hebdomadaire

 

Samedi 23 mars 2019

Escape News
Le 11 septembre 2001 


Samedi 23 mars 2019 à 18h00 sur France4 Durée : 30 min SHS 32-FG 31 

Escape%20News
Présenté par Thomas Sotto, Escape News est une expérience éducative qui réinvente les escape games pour initier les plus jeunes aux médias et aux réseaux sociaux. Ce rendez-vous hebdomadaire familial vise à comprendre les rouages et déjouer les pièges de l’info.

Le 11 septembre 2001, dix-neuf terroristes ont détourné quatre avions qu'ils ont fait s'écraser, sur les tours jumelles du World Trade Center de New York et sur le Pentagone. Ces attentats ont donné lieu aux rumeurs les plus folles. Les quatre certificateurs d'info du jour, Melchior, Sacha, Jeanne et Louison, vont démêler le vrai du faux. (France 4)

 

 

 

Dimanche 24 mars 2019

Histoire vivante
Europe : les coulisses d’une décennie de crise


1/2 : De l’euro au Brexit 

Film documentaire deTania Rakhmanova & Tim Stirzaker (Grande-Bretagne / France, 2019)

Dimanche 24 mars 2019 à 21h15 sur RTSDEUX Durée : 70 min  SHS 32-34 

2019._Europe___les_coulisses_d%C3%94%C3%87%C3%96une_decennie_de_crise-337863
Et si le Brexit n’était que le symptôme d’un mal plus profond ? Celui d’un dysfonctionnement beaucoup plus large de l’Union européenne. Avec comme premier coup de semonce la crise financière grecque qui a menacé de détruire non seulement l’euro mais aussi l'économie mondiale. Un terreau idéal pour les populismes de droite comme de gauche.

En deux épisodes, Au sommet de l’Europe raconte de manière immersive la façon dont, jour après jour, les dirigeants européens et leurs plus proches collaborateurs ont géré les crises de l’euro et celle des migrants. Ce sont les acteurs directs de ces épisodes majeurs de l’histoire européenne qui vont « rejouer », dans ce film, de manière vivante et factuelle, ces événements tels qu'ils se sont déroulés en coulisses.

Les chefs d’Etat, les premiers ministres européens et leurs plus proches conseillers nous emmènent dans les coulisses des combats qu’ils ont mené nuit après nuit pour préserver l’Union européenne. La série montre des dirigeants tels que le président français Nicolas Sarkozy et le président du Conseil européen Donald Tusk, non pas comme des hommes politiques habituels, mais comme des individus passionnés qui tentent de défendre leur projet et leur pays - avec toutes les contradictions que cela implique.

Le premier épisode explore la façon dont la crise financière grecque a menacé de détruire non seulement l’euro mais aussi l'économie mondiale ; comment le remède imposé par l'UE a créé un populisme de droite comme de gauche ; comment la crise a refait surface en janvier 2015 avec l'élection du gouvernement d'extrême gauche Syriza d'Alexis Tsipras. Et comment, la même année, David Cameron a promis un référendum et tenté d’obtenir un nouvel accord sur l'immigration en provenance d'Europe pour le gagner.

 

 

2/2 : L'urgence des migrants

Dimanche 24 mars 2019 à 22h30 sur RTSDEUX Durée : 60 min

2019._Europe___les_coulisses_d%C3%94%C3%87%C3%96une_decennie_de_crise-337871

Le deuxième épisode dévoile comment les dirigeants européens se sont affrontés sur la question de l'arrivée des réfugiés et des migrants d'Afrique du Nord et de Syrie. À mesure que la crise s'aggrave, l’implication de la chancelière allemande Angela Merkel devient centrale. L'UE est au bord de la rupture lorsque Merkel et Juncker tentent le passage de leur projet en force. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte élabore un plan audacieux pour s’entendre avec la Turquie et résoudre la crise. Il sera doublé par le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu la veille du vote au Conseil européen.

(Et si le Brexit n’était que le symptôme d’un mal plus profond ? Celui d’un dysfonctionnent de l’Union Européenne beaucoup plus large. Les dirigeants européens se sont affrontés sur la question de l'arrivée des réfugiés et des migrants d'Afrique du Nord et de Syrie. L’Allemagne, la France ou la Hollande ont chacun joué leur partition au détriment des autres partenaires européens.) (RTS)

 

 

Lundi 25 mars 2019

T.T.C. (Toutes taxes comprises)
TTC  à San Francisco


Lundi 25 mars 2019 à 20h10 sur RTSUN Durée : 55 min FG 31 SHS 31

2018._T.T.C._Cap_sur_San_Francisco-322926
Fin mars, TTC et la classe gagnante de son concours boursier s’envolent pour San Francisco. Objectif pour le magazine éco : plonger au cœur de la Silicon Valley toute proche pour y découvrir les dernières nouveautés de la technologie, mais aussi enquêter sur les revers de cette croissance spectaculaire. San Francisco, rêve ou cauchemar ? Emission spéciale de TTC à suivre lundi 25 mars sur RTS Un.

Capitale de l’innovation dans le domaine de l’intelligence artificielle ou de la santé, laboratoire de l’économie de partage, lieu de tous les possibles, là où se dessine le monde de demain, San Francisco et la Silicon Valley c’est le rêve américain, voire le rêve planétaire !

Mais, paradoxalement, cette vitrine du progrès, censé œuvrer au bien-être de tous, a aussi ses zones d’ombre et ses laissés-pour-compte. L’afflux de cerveaux et d’ingénieurs que connaît la région engendre une forte hausse du coût de la vie à San Francisco. Les loyers deviennent inabordables. A quoi s’ajoute une précarité des conditions de travail, propre à la nouvelle économie. L’extrême richesse de la tech y côtoie la plus forte densité de sans-abris. Le pouvoir des GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) qui symbolise la réussite californienne est lui aussi remis en question après les dérapages de Facebook sur l’usage des données personnelles.

San Francisco, usine à bonheur ou fin d’un modèle ? Le magazine économique vous emmène au cœur de la Silicon Valley et dans la vie quotidienne de ses habitants. (RTS)

 

 

L’irrésistible ascension d’Amazon


Film documentaire de David Carr-Brown (Allemagne, 2018)

Lundi 25 mars 2019 à 20h40 sur RTSDEUX Durée : 53 min  FG 31 

2019._L%C3%94%C3%87%C3%96irresistible_ascension_d%C3%94%C3%87%C3%96Amazon-337975
Comment Amazon, le cyber-bouquiniste longtemps déficitaire, est-il devenu ce géant tentaculaire de la vente, de la production cinéma, des réseaux informatiques, de l'aérospatial et même de la santé ? La stratégie visionnaire de son patron Jeff Bezos a conduit Amazon vers une position outrageusement dominante du commerce mondial. Bezos, lui, est devenu l’homme le plus riche de la planète.

Géant du commerce en ligne, devenu incontrôlable, Amazon a transformé la société en moins d’un quart de siècle. Fondée à l’aube de l’explosion des affaires sur Internet par Jeff Bezos, – lui-même grandit dans l’ombre de David Elliott Shaw, un génie de la finance et de l’informatique –, l’entreprise commence modestement dans un pavillon des faubourgs de Seattle : l’aube d’un rêve américain. Car la petite plateforme de vente en ligne ne tarde pas à être capitalisée par des investisseurs auxquels le très pressé Jeff Bezos, obsédé par la croissance, fait miroiter de juteux profits. Jaloux de sa situation prédominante, Amazon prétend aussi émanciper l’individu, quitte à rompre avec les relations sociales traditionnelles – et à exploiter ses employés sans visage, précaires et sous-payés.

Un modèle ultralibéral bien loin du projet des précurseurs de la Silicon Valley.

Collectant et analysant au passage de précieuses données individuelles, Amazon - omniprésent dans les foyers - ambitionne en outre, via son pôle Web Services, de s’imposer en fournisseur de services, y compris publics, des renseignements aux prestations santé.

Pratiquant par ailleurs une optimisation fiscale féroce, cet acteur majeur de l’approvisionnement et de l’intelligence artificielle refuse aussi de financer des infrastructures, notamment routières, qu’il utilise pourtant abondamment. Amazon excelle enfin à contourner les lois antitrust, même si son essor international est aujourd’hui freiné par la règlementation européenne et, en Asie, par les appétits de son rival Alibaba. Mais Jeff Bezos a déjà d’autres perspectives : coloniser l’espace avec son projet Blue Origin.

Ce documentaire retrace la fulgurante ascension de ce géant du web, pur produit de l’idéologie libérale, et montre combien Internet a été bâti sur une vision américaine et capitaliste du monde. Émaillée d’analyses d’experts, dont le très pertinent journaliste américain Noam Cohen ou la Commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager, plongée glaçante dans les méandres opaques de la société numérique, qui alerte sur l’urgence de mettre en place des instances de contrôle. (RTS)

 

 

Mardi 26 mars 2019

À bon entendeur
L’avocat, fruit de trop de passion !


Mardi 26 mars 2019 à 20h10 sur RTSUN Durée : 46 min  SHS 31 

2019._A_bon_entendeur__avocats-337815
Vedette sur Instagram, l’avocat est un fruit photogénique ! Il a également les faveurs des végétariens et des végans, d’autant qu’il est réputé pour être une source de « bon gras ». Résultat : la demande en avocats a pris l’ascenseur !

À Bon Entendeur nous fait découvrir une région où la culture de l’avocat a pris une telle ampleur que se pose cruellement un problème d’eau. Destination le Chili, l’un des principaux exportateurs d’avocats vers la Suisse. Un problème d’eau connu également ailleurs. S’il n’est pas question de renoncer à ce fruit plébiscité, il existe des alternatives en termes nutritionnels. (RTS)

 

 

Yann


Film documentaire de Thomas Szczepanski (Suisse, 2018)

Mardi 26 mars 2019 à 00h00 sur RTSDEUX Durée : 53 min FG

2019._Yann-337891
Agé de onze ans, Yann est atteint d’autisme. Sa vie quotidienne est parfois difficile, mais il a une passion : le surf. Habitant le sud-ouest de la France, il profite des vagues de l’Atlantique. Pour son entourage, le dialogue est souvent complexe, car Yann a quelques obsessions.

Yann est un jeune homme de onze ans, dont la personnalité est singulière. Il vit avec ses deux parents dans le sud-ouest de la France, près de Bayonne. Yann est atteint d’autisme, son emploi du temps est chargé et orchestré de façon à lui procurer la plus grande autonomie possible. Encadré par des éducateurs spécialisés, il navigue entre séances d’orthophonie, d’ergothérapie et de surf...

« Je me suis intéressé aux personnes atteintes de troubles autistiques par simple curiosité : en les suivant avec ma caméra, je souhaitais comprendre certaines réactions et décrypter leurs comportements, me positionner en observateur. Certes, j’ai eu des entretiens avec des spécialistes mais l’immersion m’a beaucoup plus éclairé que les discours théoriques sur le handicap. Leurs caractéristiques, leurs fonctionnements et leurs personnalités m’ont vivement rappelé ma propre hypersensibilité. Je me suis alors questionné sur leurs capacités, leurs sensations et leurs ressentis. A quel degré sommes-nous différents ?

J’ai tout de suite été séduit par la personnalité de Yann. J’étais très surpris de découvrir un enfant sociable, souriant, plein de vie. J’avais l’idée préconçue qu’il serait renfermé, ayant peur du contact avec les autres. Immédiatement, il a suscité chez moi l’envie de raconter une partie de son histoire. J’ai donc proposé à Marie, sa mère, de faire un portrait de son fils. Elle a été séduite par l’opportunité de montrer le milieu du handicap sous un angle positif, loin du misérabilisme. Nous partageons les mêmes valeurs humaines et la même envie de mettre en avant des solutions.

L’axe principal du film est focalisé sur la pratique du surf mais pas seulement, je pense qu’il est important de montrer un ensemble de méthodes thérapeutiques et pédagogiques. Le surf n’est pas la clef absolue de la résolution des problèmes liés à l’autisme, mais contribue à l’émancipation d’une manière totalement nouvelle… » (Thomas Szczepanski, réalisateur) (RTS)