Sélection TV hebdomadaire

 

Jeudi 20 septembre 2018

Nyiragongo, voyage au cœur du volcan

 
Film documentaire de Simon Winchcombe, Ben Wilson (Allemagne/Royaume-Uni, 2017)
 
Jeudi 20 septembre à 20h55 sur France France5 Durée : 52 min  SHS 31
 
nyiragongo
Un volcan en fusion menace Goma, ville de un million d’habitants de la République démocratique du Congo. En 2002, deux coulées de lave ont détruit 10 % de la cité, située à 15 kilomètres du mont Nyiragongo, où se trouvent le stratovolcan et son lac de lave. Le plus grand du monde (260 mètres de diamètre). Pour prévenir toute nouvelle éruption et en savoir plus, une expédition internationale pénètre en mai 2017 dans l’antre du Nyiragongo. Avec elle, une équipe télé ne rate rien de l’ascension de 3 400 mètres jusqu’à la descente dans la gueule du loup. Et quand elle ne peut plus suivre, ce sont les alpinistes-chercheurs qui se filment eux-mêmes et témoignent des difficultés rencontrées.

Résultat, des images inédites et spectaculaires, notamment du lac en fusion. Gros plan également sur les expériences des vulcanologues et leurs approches innovantes, comme la photographie en accéléré, les infrasons ou l’analyse des gaz (un dernier enjeu capital, le dioxyde de carbone émis faisant de nombreuses victimes aux alentours). Un documentaire aux images rares qui oscille entre le récit d’aventure et l’exposé scientifique. (Télérama)




Révélations sur Pompéi


Film documentaire de Michael Wadding (GB, 2016)


Jeudi 20 septembre à 21h45 sur France5Durée : 52 min  SHS 32 

Pompei
La ville de Pompéi, au sud-est de l'Italie, était un des hauts lieux de l'Empire romain. Cette majestueuse cité a été détruite à la suite de l'éruption du Vésuve en l'an 79. Enfouie sous plusieurs mètres de sédiments volcaniques, elle est tombée dans l'oubli pendant près de quinze siècles. Modélisations 3D, interviews d'experts et reconstitutions permettent de ressusciter cet ancien port prospère et de comprendre la vie de ceux qui y vivaient. Quel était le visage et le quotidien des habitants de Pompéi, dont les corps ont été retrouvés figés dans une gangue de cendre ? (Télérama)



Samedi 22 septembre 2018

Demain l'école (2/2)
Du bon usage du cerveau

 
Film documentaire de Frédéric Castagnède (France, 2018)

Samedi 22 septembre à 22h15 sur arteDurée : 55 min

DemainlEcole12_previegw
Des chercheurs utilisent les progrès des neurosciences en matière d'imagerie cérébrale dans l'espoir de révolutionner l'école. D'où l'émergence d'une nouvelle discipline, la «neuroéducation». Celle-ci consiste, notamment, à optimiser les mécanismes cérébraux permettant d'apprendre mieux. A l'aide d'électroencéphalogrammes, Eric Pakulak, directeur du Brain Development Lab de l'université de l'Oregon, s'est ainsi rendu compte que la capacité de concentration des élèves de maternelle variait selon leur milieu social. Ces recherches ont débouché sur un programme d'exercices spécifiques, destiné aux écoles de l'Etat accueillant des enfants défavorisés. Les neurosciences mettent aussi en évidence le rôle majeur de l'erreur, qui aide à la mémorisation en reconfigurant les réseaux neuronaux, dès lors que l'enfant réalise qu'il s'est trompé.

Les sciences cognitives vont-elles révolutionner l'école ? Ce deuxième volet expose les grands principes de la neuroéducation, qui entend optimiser les mécanismes cérébraux permettant aux élèves de mieux apprendre. Passionnant. (Télérama)

 

 

 

Dimanche 23 septembre 2018

Nadia & Fernand Léger, la face cachée d'un maître

 
Film documentaire de Catherine Aventurier (France, 2018)

Dimanche 23 septembre à 09h25 sur France5 Durée : 60 min A 34 AV 

2db852c4-00a8bbefa08e4850a71192c1b3dfe1855b3eadf61289cb2626bfa8e127ea1203
Même si du couple Léger on ne retient que Fernand, l'artiste de la modernité, sans Nadia son épouse, la carrière du peintre aurait eu un tout autre destin.

Ce qui frappe, c’est son visage rond et ses cheveux ondulés tirés en arrière. De fait, Nadia Khodossievitch, élève, assistante, amante, puis tardivement épouse de Fernand Léger, ressemblait aux créatures des tableaux de son mentor. Née en 1904 dans une famille de paysans pauvres de Biélorussie, la jeune fille profite du bouillonnement révolutionnaire de 1917 pour intégrer une école de dessin. Après un crochet par les Beaux-Arts de Varsovie, elle s’installe à Paris en 1924 et rejoint l’atelier de Léger — son but depuis qu’elle vit des reproductions de son œuvre. Si la jeune femme met de côté sa propre peinture pour prendre la direction de l’Académie de l’art moderne, le documentaire souligne son indépendance d’esprit. Militante communiste, elle reste à Paris quand son amant s’exile à New York en 1940. Résistante, elle fera tout pour le remettre dans le circuit à son retour en 1946. Dommage que l’auteur du documentaire passe sous silence les tiraillements du pacte germano-­soviétique. L’immédiat après-guerre voit Nadia Khodossievitch reprendre les pinceaux, ses grands portraits des leaders du PCF se distinguent par leur modernité pop art avant l’heure.

Le film use des matériaux habituels : interviews de spécialistes, images d’archives et voix off omniprésente. Il a toutefois le mérite de ramener à la surface le souvenir d’une femme indépendante dont le dernier acte fut formidable de générosité : le legs du musée Fernand-Léger à Biot et ses dizaines de chefs-d’œuvre. C’est le plus grand musée français consacré à un seul peintre. (Télérama)

 

 

Le doc découvertes

Monuments sacrés

 
3/4 : Temple d’Asie – Les hommes, la nature et les dieux

Série documentaire de Véronique Legendre, Celia Lowenstein, Bruno Victor-Pujebet et Bruno Ulmer (France / 2018)

Dimanche 23 septembre 2018 à 10h55 sur RTSUNDurée : 52 min  SHS 32 et SHS 25

9768249
Croyant ou pas, pourquoi ressent-on un peu de trouble lorsque l’on pénètre dans une église, un temple, une mosquée ou une synagogue ? Le monument sacré relève d’une architecture complexe et codée qui unit la science et l’alchimie, le magique et le profane. Mais pour qui sait les décrypter, ces agencements de bois, de pierre et de verre racontent le grand récit des croyances des hommes. Dans toute leur diversité, chacun de ces lieux représente ce que l’homme a créé de plus beau sur terre. En révélant l’histoire et les secrets des édifices religieux les plus remarquables au monde, cette ambitieuse collection en 4K raconte une autre histoire des hommes, celle liée à leur foi et à leur génie de bâtisseurs. (RTS)£

3/4 : Temple d’Asie – Les hommes, la nature et les dieux

De l'Inde au Japon, des premières formes de l'hindouisme aux constructions les plus sophistiquées de bouddhisme… chaque élément architectural est une explosion de figures et de symboles magiques qui relient l'humain au divin. L’hindouisme et le bouddhisme comptent 1,5 milliard de fidèles.

 

 

 

Lundi 24 septembre 2018

Le doc du lundi
Un tsunami sur le Léman

 
Film documentaire de Laurent Graenicher (Suisse-romande, 2018)

Lundi 24 septembre 2018 à 20h35 sur RTSDEUX  Durée : 52 min SHS 31

2016._La_Suisse-2607ggg75
Selon certains écrits datant de la fin du VIème siècle, une vague géante aurait ravagé les rives du Lac Léman entraînant destructions et victimes. Grâce aux techniques récentes, différentes équipes de chercheurs tentent de retrouver les traces de ce drame. Et si cette catastrophe pouvait se reproduire ? Enquête passionnante et… inquiétante !

Un tsunami sur le Léman... quelle étrange idée. Pourtant, une recherche scientifique suisse parue en 2012 confirme la survenue d’un tsunami sur le Léman en 563 après JC et envisage qu’il pourrait se reproduire à l’avenir. Comment la société d’aujourd’hui gère-t-elle un tel risque s’il était avéré ?

Ce film documentaire détaille la catastrophe dite du Tauredunum qui a eu lieu durant le haut Moyen Age et au cours de laquelle un pan de la montagne de la Suche est tombé dans la vallée du Rhône (Valais), provoqué l’écroulement des sédiments du delta du Rhône, puis déclenché un énorme tsunami sur le Léman.

Le film retrace les différents aspects historiques et scientifiques de cet événement et dessine les multiples connections, et contradictions, entre le Léman actuel, perçu comme tranquille, et son passé (très) agité.Au cours de cette enquête scientifique, on explore les aspects géologiques avec Mario Sartori et archéologiques, avec Pierre Corboud. On découvre, par ailleurs, à quel point les résultats sédimentologiques des recherches de Stéphanie Girardclos, Katrina Kremer et Guy Simpson ont secoué la planète médiatique ! (RTS)

 

 

Mardi 25 septembre 2018

Vitamines


Film documentaire de Sonya Pemberton (Australie, 2018)

Mardi 25 septembre à 20h50 sur arteDurée : 90 min  CM 35

Vitaminesfantasmeset_preview
Les vitamines et compléments alimentaires représentent un marché de plusieurs dizaines de milliards de dollars par an dans le monde. Leur consommation explose en Occident, où l'on estime qu'une personne sur trois en consomme. Derek Muller, physicien vedette de la vulgarisation scientifique, enquête à travers le monde pour mettre en évidence, en même temps que la nature des vitamines et l'histoire de leur découverte, la confusion dangereuse qui prévaut en la matière. Car, de même qu'une carence, un excès de vitamines peut tuer et leur production est encore très mal encadrée par les autorités sanitaires.

Trop de vitamines, tue la vitamine... A l’heure où le marché mondial des compléments alimentaires explose (100 milliards de dollars par an), à quelle dose doit-on les consommer ? Le physicien branché Derek Muller mène l’enquête. Instructif et très digeste. (Télérama)

 

 

L'Enfance volée

    
Mardi 25 septembre 2018 à 21h05 sur RTSDEUX Durée : 110 min  SHS 32 - FG 31 

2014._L'enfance_volee-62132
Retour sur une page noire et honteuse de l’Histoire suisse : entre 1860 et 1960, le scandale des enfants placés arbitrairement dans des familles paysannes. Cent mille enfants démunis, corvéables à merci, furent maltraités, exploités, abusés souvent.
L’histoire de Max s’inspire de dizaines de milliers d'histoires vraies, le film de Markus Imboden dénonce une horreur et rend justice à ces êtres sacrifiés. Auréolé de récompenses, dont celle de la meilleure interprétation masculine pour le jeune comédien bernois Max Hubacher, né en 1993, « L’Enfance volée » fut le plus grand succès en salles du cinéma suisse de ces dernières années.

Dans les années 1950, Max, adolescent orphelin, quitte le terrible foyer où il avait été placé pour rejoindre de force une famille de paysans, les Bösiger. En compensation de son accueil, les fermiers perçoivent une pension. Hébergé à la dure, corvéable à merci, dans un environnement miséreux et hostile mené par le père Bösiger, un alcoolique violent et taiseux, Max passe par des moments difficiles dont toutes les autorités sont complices. Seul l’accordéon que lui a légué sa mère et dont il joue admirablement lui donne du réconfort. Quand la jeune Berteli, 15 ans, rejoint la famille, leur espoir d’un monde meilleur vers l’Argentine, pays du bandonéon, leur permet d’endurer viols et violences. Il faudra l’intervention de l’institutrice locale, la seule à se révolter, puis la survenue d’un drame pour que Max trouve la force de fuir… (RTS)

lien-externe_20x20  Fiche pédagogique e-media

 

 

Mercredi 26 septembre 2018

36,9°
Addictions aux jeux d'argent 

    
Mercredi 26 septembre 2018 à 20h15 sur RTSUNDurée : 30 min  FG 31 

2018._36_9___Addictions_aux_jeux_d'argent-324284
Les addictions aux jeux d’argent et de hasard en ligne ont explosé ces cinq dernières années. La prévention tente d’informer et de prévenir les problèmes de jeu, mais elle peine à se faire entendre et à obtenir des ressources.

Loto, poker, PMU, paris sportifs… Boris (prénom d’emprunt) a joué à quasiment tous les jeux d’argent disponibles sur le marché. Mais depuis l’arrivée du smartphone, c’est le casino en ligne auquel il joue le plus. Il a accumulé plus de 250'000 francs de dettes à cause de son addiction aux machines à sous en ligne ! « Il y a des milliers de jeux, donc on change de machine et on continue, on clique et on clique. Ça déclenche quelque chose, on a envie, il faut qu’on retourne… », relève ce dernier.

Cette addiction comportementale encore mal connue agit dans le cerveau comme les drogues. Que se passe-t-il dans le cerveau d’un joueur ? Comment traiter ce mal ? Et que fait-on en Suisse pour prévenir cette addiction qui relève d’un véritable problème de santé publique ? Experts et témoins croisent leurs voix sur cette thématique. (RTS)